Dalmatia - Split – l’empire de la lumière solaire médicinale et de la cuisine méditerranéenne

Dalmatia - Split – an empire of therapeutic sunlight and the Mediterranean diet

En arrivant à Split, outre le fameux parfum de la végétation méditerranéenne, vous serez ébloui par sa lumière. Une lumière qui enivre, et qui d’une certaine façon guérit. Les rayons du soleil ont une influence significative et stimulante sur l’organisme humain. Dès lors, s’exposer à une quantité optimale de lumière et d’énergie est très important pour maintenir l’équilibre entre la santé physique et mentale, et pour stimuler la sensation de bonheur et de satisfaction.

 

L’héliothérapie, une technique d’utilisation des rayons lumineux à des fins thérapeutiques dans le cadre du traitement de certains troubles et maladies organiques, était appliquée dans l’Égypte ancienne, en Grèce antique et dans l’ancienne Rome ainsi que dans les pays arabes du Moyen et du Proche-Orient.

 

Bien qu’en cette période il n’existait aucune thèse scientifique expliquant la relation entre la lumière et la santé, il était néanmoins évident que les rayons du soleil avaient une influence marquée et positive sur l’organisme humain. Split et la région qui l’entoure baignent dans une telle lumière médicinale ; dès lors, il n’est pas étonnant qu’au IIIe siècle après notre ère, l’empereur Dioclétien, qui était alors l’homme le plus puissant de la planète, décida de passer le reste de sa vie à Split en y faisant construire l’imposant Palais de Dioclétien.

 

Outre les régions dalmates de Šibenik, Zadar et Dubrovnik, la région de Dalmatie – Split se distingue par sa cuisine méditerranéenne authentique. À l’instar de l’Italie, l’Espagne, le Portugal, la Grèce, le Maroc et Chypre, la Croatie figure sur la liste représentative de l’UNESCO recensant les pays dont la cuisine méditerranéenne a été reconnue comme patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

Srdele
Roman Martin

Le soleil et la cuisine méditerranéenne font partie intégrante du mode de vie dalmate relaxant, ou slow life. Il s’agit d’une vie passée à boire des cafés sur le port ou les places de la ville ou à jouer au picigin, un jeu originaire de Split, joué pendant pratiquement toute l’année sur la partie sablonneuse de la plage de Bačvica, par les jeunes et les anciens, les femmes et les hommes.

 

Cependant, cette légèreté dalmate est parfois trompeuse. Split est justement la ville comptant le plus grand nombre de médailles olympiques par habitant au monde. Les nombreux sportifs de Split ont rendu leur ville célèbre sur les terrains de sport olympiques et lors des compétitions européennes et mondiales comme Wimbledon ou la NBA. Le mode de vie sain dans le cadre dont ils sont originaires a sans aucun doute contribué à cette réussite.

 

À travers la région, vous pourrez pratiquer la marche à pied, la course, faire du vélo sur les nombreux chemins aménagés sur le continent et les îles, pratiquer le rafting sur la rivière Cetina, le kayak en mer, la plongée et la voile dans le bassin de la Dalmatie centrale ou l’équitation à Split, Sinj et Trilj.

 

Les centres de bien-être des hôtels de Split et des environs, de Brela, Bol sur l’île de Brač et la ville de Hvar sur l’île du même nom proposent des services de relaxation et de rétablissement du corps et de l’esprit dans le cadre de plusieurs dizaines de traitements, de la réflexothérapie aux bains à vapeur et aux bio-saunas, infra-saunas et saunas finlandais.

 

Outre pour sa mer cristalline, Brela est réputée pour ses six kilomètres de plages de galets naturelles, sa dense forêt de pins, dont une partie constitue un monument protégé du patrimoine naturel et pour ses nombreux chemins pédestres qui s’étendent le long de la mer à travers les vieux hameaux, jusqu’aux sommets du massif de Biokovo.

 

À Makarska, à proximité de Brela, se situe un centre de réhabilitation et de médecine physique, dans lequel les bienfaits naturels médicinaux propres à la mer et au littoral comme l’air pur, l’eau de mer, les algues, les rayons du soleil et la végétation méditerranéenne sont utilisés dans le cadre du traitement des maladies de la colonne vertébrale, des troubles rhumatismales, des maladies neurologiques, des maladies et déformations orthopédiques et du rétablissement des sportifs.

Zlatni rat, Brač
Ivo Biočina
Zlatni rat, Brač

Bol, unique localité de la partie sud de l’île de Brač, accueille de nombreuses plages très vastes de couleur blanche, à l’ombre de pins centenaires. Se distingue notamment la plage de Zlatni rat qui change de forme et de position en fonction des vents comme si elle était faite d’or liquide. Cette fameuse plage est devenue le symbole de l’île et du littoral croate, figurant en premières pages de nombreuses publications à travers le monde. En ce qui concerne son mode de vie actif et sain, Bol est un véritable paradis pour les surfeurs. En effet, le canal maritime entre l’île de Brač et Hvar offre des conditions idéales pour la pratique du windsurfing grâce aux vents qui le traversent.

 

La ville de Hvar, qui est fière de son théâtre populaire du début du XVIIe siècle, l’un des dix plus anciens théâtres baroques d’Europe, constitue une combinaison harmonieuse entre architecture historique d’une part et nature et climat méditerranéens et relaxants d’autre part. Elle se situe sur l’île la plus ensoleillée de l’Adriatique du même nom, qui avec ses 68,2 km de long est aussi l’île la plus longue et, avec ses 299,6 km2 de superficie, la quatrième plus grande île de la mer Adriatique.