Dalmatie - Split

Dalmatie - Split

Si vous souhaitez visiter dans une brève période le plus grand nombre de monuments inscrits au patrimoine culturel mondial de l’UNESCO, rendez-vous en Dalmatie centrale et dans le comitat de Split – Dalmatie.

En effet, dans un périmètre de seulement trente kilomètres situé dans cette région touristique, l’une des plus importantes de la République de Croatie, les touristes pourront découvrir le palais de Dioclétien à Split, la plus grande ville de Dalmatie centrale, la vieille ville sur l’île de Hvar et le cœur historique de la ville de Trogir.

 

Et cela ne constitue que certains des éléments inscrits par l’organisation des Nations Unies pour l’enseignement, la science et la culture sur ses listes les plus prestigieuses. Ainsi, la dentelle d’agave et la procession « Za križen » de l’île de Hvar, la Sinjska alka, des joutes de chevalier de Sinj dont la tradition remonte au 18ème siècle, figurent également sur la liste des biens culturels non matériel placés sous la protection de l’UNESCO. Sur cette liste figurent également la danse muette, le « nijemo kolo » de Vrlika ainsi que les chants sans instrument de musique des klapas, des chœurs traditionnels, qui depuis leur berceau, la Dalmatie, se sont développés dans les autres régions croates.

 

Cette région croate aurait même pu compter bien plus de monuments conservés, comme en témoignent les nombreuses localités archéologiques, parmi lesquelles la plus réputée est également la localité la plus grande de la côte orientale de l’Adriatique, Solin. Il s’agit des vestiges de l’antique Salona, l’ancienne capitale de la province romaine de Dalmatie, qui se situe à environ six kilomètres au nord de Split. Alors que dans les terres, le tourisme durable et le retour à la nature sont promus par les villages ethnoécologiques de plus en plus populaires, sur la côte ce type de tourisme est promu par les campings, notamment via l’utilisation des rayons de soleil aux fins de production d’énergie thermique. Les campings de la Dalmatie centrale contribuent également à la promotion des spécialités de cette région croate. Outre les incontournables plats de poisson et de fruits de mer locaux, il est également conseillé de gouter aux délices dont les recettes remontent à l’époque de Marko Marulić, le père de la littérature croate, originaire de Split. Il s’agit notamment des gâteaux au poivre, dont l’ingrédient de base est le safran. Cette épice était en plus du miel et de la coriandre, un produit très important sur les îles au 16ème siècle. Dans les terres, et plus précisément en Dalmatinska zagora, le principal plat local est la truite de la Cetina, ou le ragout de grenouilles qui peut être dégusté avec des biscottes : les cuisses de grenouille sont recouvertes de jus de citron et son préparés avec les autres ingrédients à feu doux, et servies avec du pain grillé.

Parmi les boissons, se distingue le « cocktail » de vin et de lait de chèvre, connu dans cette région sous différents noms. Il est ainsi nommé Bikla à Vrgorac, la ville natale du poète Tin Ujević, dans laquelle un vin de qualité est produit et les meilleures fraises de Dalmatie sont cultivées.

Camps

Dalmatie - Split

Le lieu où le mot « beauté » ne décrit pas seulement la nature.

Le charme authentique du Sud méditerranéen

Dalmatie - Split

Le joyau d'un empire

En 305 après Jésus-Christ, l'homme le plus puissant du monde, l'empereur Dioclétien, a dû prendre une décision sur l'endroit où il allait passer le reste de ses jours. De tous les endroits du monde, il a choisi de construire sa maison au cœur de la région de Dalmatie, fixant les premières pierres en place pour la future ville de Split.