La diète méditerranéenne dans l’Adriatique croate, sa côte, ses îles et une partie de son arrière-pays

La diète méditerranéenne dans l’Adriatique croate, sa côte, ses îles et une partie de son arrière-pays

Le corps n’est pas un temple, mais un parc d’attractions – faites-vous donc plaisir, sont les mots d’un des chefs les plus connus du monde. Efforcez-vous donc de suivre ce conseil sans compromis et profitez de la cuisine méditerranéenne proposée en Adriatique. Si vous pourrez déguster la cuisine méditerranéenne dans d’autres régions du monde, la véritable « épice » de cette cuisine a toujours été son ambiance, les mille îles de la mer Adriatique constituant autant de sensations gastronomiques. Peu importe votre destination, chaque localité constituera un véritable trésor d’ingrédients cultivés et préparés de manière traditionnelle. Les îles de Brač et Hvar sont, avec l’Espagne, l’Italie, la Grèce et le Maroc les ambassadeurs de la cuisine méditerranéenne, étant donné qu’une partie des ingrédients et des épices, ainsi que les coutumes liées à la préparation de certains plats, constituent une richesse culturelle commune.

 

Chaque plat dissimule une histoire, qu’il s’agisse de la « gregada » de Hvar (une sorte de bouillabaisse) ou de la viande d’agneau de Brač, du ragoût de poisson – un plat de pêcheur emblématique ou de la préparation de plats divers au barbecue (ou « gradele »), le rapport entre la population locale et les coutumes de préparation des plats, est toute aussi important que la consommation des plats elle-même. Les réunions familiales ou les fêtes populaires constituent des occasions uniques pour se rappeler, grâce aux parfums et aux saveurs, des coutumes, de l’art du choix des ingrédients, mais également des connaissances et de l’art culinaire qui ont peu évolué au fil des siècles, pour être seulement quelque peu perfectionnés. La consommation des plats est un élément social revêtant une grande importance pour l’identité dalmate, chaque plat étant préparé avec fierté et consommé avec respect.

 

Un des plats les plus appréciés de la Méditerranée par toutes les générations est la « marenda » (une sorte de goûter), que vous soyez l’hôte ou l’invité. Ce repas préparé avec joie, est apprécié durant n’importe quelle période de la journée, à condition qu’il soit consommé entre deux repas. Durant la « marenda », vous pourrez trouver sur la table du poisson salé dans l’huile d’olive, du fromage de chèvre ou une grande marmite de poissons. En fait, peu importe, les ingrédients principaux étant les amis et un bon vin : en effet, selon une veille expression dalmate, le poisson doit être plongé dans trois liquides : la mer, l’huile et le vin. Vous comprendrez bien sûr qu’il est difficile de ne pas faire honneur à ce patrimoine culinaire mondial !