Le chant « Ojkanje »

Le chant « Ojkanje »

Telle une voie lointaine provenant des temps passés, ce chant traditionnel aux voix vibrantes ou « ojkanje », constitue l’une des expressions les plus distinctifs de la culture des Dinarides. Rien ne saurait vous préparer aux sons chantés par un seul chanteur, parfois accompagné d’un autre chanteur. Vous pouvez néanmoins être sûrs que ces mélodies dont l’eurythmie et les intervalles changent, vous donneront, dans des circonstances authentiques, une sensation d’histoire tout en vous amusant. Des amis, une fête de village, les costumes traditionnels, la cuisine locale et le vin consommé dans des verres anciens, suffisent pour vous accoutumer à ce chant inhabituel provenant de la gorge, aux tons chromatiques, mais avant tout aux thèmes du chant « ojkanje ». Car, si les chants des klapas intègrent principalement la thématique de l’amour, quelque peu mélancolique, tout est permis dans le monde de l’« ojkanje ». Il peut s’agir d’amour, de plaisanteries sur le compte de l’assistance, d’épisodes historiques, les chanteurs n’hésitant pas à évoquer l’actualité sociale ou bien la politique. Il s’agit d’une tradition de chanteurs populaires et satyriques datant de l’antiquité, l’œuvre grecque la plus ancienne L'Iliade et l'Odyssée d’Homère, traitant des événements de la guerre, ayant été tout d’abord chantée comme une épopée puis seulement plus tard écrite.

 

On considère qu’en s‘installant dans cette région, les Croates ont été confrontés et ont adopté les éléments originels de l’« ojkanje », la tradition étant ensuite transmise à l’oral de génération en génération. La popularité de cette forme de chant ancienne, de l’arrière-pays dalmate, jusqu’aux Ravni Kotari, en passant par les versants du Velebit jusqu’à la Lika et le Kordun, ne garantit néanmoins pas la préservation de cette tradition, étant donné qu’il existe de moins en moins de chanteurs traditionnels, l’« ojkanje » n’ayant malheureusement pas conquis les générations nouvelles. Cette tradition est dès lors menacée, et a été inscrite sur la liste du patrimoine immatériel menacé de l’UNESCO. Afin que cette tradition survive, lors de la préparation de votre prochain voyage, choisissez ces régions moins développées et isolées, pénétrez dans l’arrière-pays de la magnifique Dalmatie, où la population locale se rassemble lors de fêtes et célébrations locales, pour célébrer ses traditions. Si cependant vous n’êtes pas habitués à des rythmes et tons différents, n’ayez pas peur de vous abandonner aux sons archaïques de l’« ojkanje » qui vous enchantera grâce à son originalité sans égal.