Gâteau de Rab

Gâteau de Rab

Si les sucreries sont votre faible, alors régalez-vous à la croate et goûtez au gâteau de Rab (Rapska torta).

 

On pense que ce dessert suprême vécut son apogée lorsqu’il fut servi pour la première fois en 1177 au pape Alexandre III, à l’occasion de la bénédiction de la cathédrale de l’Assomption de Rab ; il est en tout cas certain que ce gâteau faisait partie des spécialités servies, à l’époque de la domination des Vénitiens il y a plus de 300 ans, dans les riches familles de patriciens de l’île de Rab.

Il y a cent ans, ce délice spécial à Rab était préparé par les religieuses du couvent Saint-Antoine-de-Padoue et, plus tard, par les bénédictines du couvent Saint-André. La recette originale, et à la fois tenue secrète, donnant tous les détails pour la confection de cette délicieuse pâtisserie, n’était connue que de quelques habitantes de Rab qui les transmettaient ensuite au compte-gouttes, ce qui fait qu’aujourd’hui encore, elle n’est connue que de très peu de personnes. De plus, elle se prépare en de très rares occasions seulement. Autrefois, elle était réservée aux éminents et riches citoyens ; de nos jours, le gâteau de Rab est devenu le souvenir le plus original de l’île de Rab qui, tout en régalant le palais, transmet un brin de la tradition et de l’histoire de Rab dans nombre de régions à travers le monde.