Les soirées nautiques accompagnées d’un bon verre de vin

Les soirées nautiques accompagnées d’un bon verre de vin

En naviguant à travers la Croatie, vous aurez l’occasion de découvrir de nombreux phénomènes qui intéresseront les plaisanciers aux intérêts très divers, comme l’étude du patrimoine culturel et historique, la contemplation des créations naturelles, ou les soirées pittoresques d’été. L’étude du phénomène des vins constitue l’une des nombreuses activités à laquelle vous pourrez vous adonner durant votre croisière.

 

À l’instar de la nourriture, les vins sont à la mode dans le monde entier. En Croatie, chaque nouvelle année apporte son lot de nouvelles « bouteilles », encore meilleures, qui défendent l’honneur des vins croates. Les plaisanciers auront la possibilité de profiter des vins croates étant donné que de nombreuses caves à vins et vignes sont accessibles depuis le pont de leur bateau. La proximité de la mer, le « terroir » captivant et des viticulteurs motivés vous attendront à chaque recoin de la côte et des îles croates, dans la lignée d’une tradition millénaire de production de vin dans cette région de la Méditerranée.

INDUX MEDIA d.o.o.

Les plongeurs/archéologues ont ainsi eu l’occasion de déguster des vins de l’époque antique, qui ont été conservés dans des amphores des épaves des bateaux.

Les navigateurs modernes n’auront pas besoin d’enfiler leur tenue de plongée pour se convaincre de la qualité de l’offre de vins, la navigation en Croatie pouvant être rythmée par la découverte de divers aromes de vins, spécifiques des régions traversées. En effet, la diversité des sortes et leur mode de transformation et de conservation, donnent naissance à différents vins, dont la plupart sont liés à la région dans laquelle leur cépage est cultivé.

 

Dès lors, le tracé des ports potentiels qui pourront servir, au bonheur de nombreux plaisanciers, de points de départ pour la découverte de l’offre de vins de la Croatie, créé un itinéraire pour le moins original.

 

Le sud de l’Adriatique

Pelješac contre Korčula, le vin rouge contre le vin blanc

 

Il est impossible de distinguer une région qu’il convient de visiter afin de comprendre l’histoire des vins croates, le choix étant laissé au « papilles de l’observateur ». Nous vous conseillons de comparer seuls les « diverses langues » que parlent les vins croates. Cependant, dans un contexte de visite de la Croatie en bateau et l’importance que cela revêt, une micro-location exceptionnelle se distingue dans le sud de la Croatie, la région située entre Korčula et Pelješac.

 

D’un côté, l’île de Korčula choie la meilleure sorte de raisin blanc, le fameux Pošip, dont les vignes recouvrent les hauteurs de cette île au microclimat spécifique, ce qui rend le vin de cette île (ou le raisin de cette île) encore plus spécial.

 

Tel son opposé, le long même de la mer, à côté du village de Lumbarda, sur le sol sablonneux, pousse le cépage Grk, qui donne naissance au vin blanc croate le plus « fou », que vous pourrez trouver seulement dans cette région. En outre, Korčula est la seule île de Croatie comptant trois restaurants recommandés par Michelin, ce qui fera votre bonheur si vous la visitez. Il s’agit seulement de savoir comment ce faire de la meilleure des façons. Nous vous recommandons de faire de la ville principale de l’île, Korčula, le point de départ de votre visite de l’île, en louant une voiture et en étant accompagné d’un guide. Si vous avez un petit bateau, vous pouvez le faire depuis Lumbarda, la visite des caves à vin de la région étant alors possible à pieds. De l’autre côté de l’île, se situe Vela Luka, qui facilitera la visite des villages de Blato, Čara et Smokvica, qui conservent des arômes de vins blancs.

Ivo Biočina

À proximité directe de Korčula, se situe la péninsule de Pelješac qui, avec ses vins rouges (en Dalmatie plus connus comme vins noirs) fait concurrence à Korčula. Grâce à la composition du sol et aux versants sud de cette péninsule, le raisin qui y pousse est d’une qualité exceptionnelle.

Le Dingač et le Postup sont les vins les plus appréciés, le nombre de nouvelles et anciennes caves à vins sur une zone relativement réduite entre Orebić et Ston étant respectable. Leur signe distinctif est la sorte de vin Plavac mali, qui constitue la sorte de raisin rouge la plus répandue de Croatie et qui, à condition d’être bien positionnée et entre de bonnes mains, a une qualité exceptionnelle. La visite des caves à vin de Pelješac est dès lors devenue une partie attractive de l’offre touristique, les touristes provenant de Dubrovnik les visitant en voiture. Si vous visitez Pelješac en bateau, de nombreuses caves à vin renommées seront sur votre chemin, étant donné qu’elles sont accessibles depuis la mer ou nécessitent seulement un court trajet sur les terres, leur visite étant alors le « sport » préféré des plaisanciers.

 

Depuis le port d’Orebić, vous pourrez facilement visiter quelques caves à vins renommées. Cependant ce port n’est pas adapté aux grands bateaux. Si vous avez un très grand bateau, il est probable que vous serez accompagné d’un équipage qui pourra vous débarquer à Orebić pour vous rejoindre sur une autre partie de l’île, notamment Trstenik. Depuis Trstenik, vous pourrez partir en visite après avoir commandé une voiture avec chauffeur, l’itinéraire vous conduisant à travers la région du Dingač à travers le fameux tunnel de Potomje, puis de nouveau à Trstenik sur votre bateau.

Dans la partie sud, la baie de Prapratna, où il convient de jeter l’ancre, constitue un bon emplacement pour les plaisanciers. Dans la partie nord de la péninsule se situe le port de Trpanj dans lequel vous pourrez profiter d’une bonne infrastructure nautique, qui vous permettra d’explorer l’ensemble de l’île.

 

D’un côté Korčula, de l’autre Pelješac, le tout sur la route entre Dubrovnik et Split. Ce coin de l’Adriatique sud est un endroit incontournable, situé en face de votre proue, pour les amoureux de vins. Il est aussi le symbole de la viticulture croate qui baigne aujourd’hui dans de nombreuses autres nuances.