Vis – un paradis pour les amateurs de nautisme et de plongée

Vis – un paradis pour les amateurs de nautisme et de plongée

Le musée historique sous-marin de Vis

Les plaisanciers adorent Vis. L’île du centre de l’Adriatique la plus éloignée compte un grand nombre de plages et baies magnifiques qui invitent à jeter l’ancre pour s’y baigner, les villes de Vis et Komiža respirant le romantisme, alors que l’intérieur des îles étant baigné par les couleurs, les saveurs et les parfums de la Méditerranée. Les baies de Vis comme Srebrna, Stiniva, Stončica ou Rukavac, se situent sur la liste de souhaits de tous les plaisanciers qui naviguent dans la plus belle mer du monde. Vis est la destination idéale pour naviguer vers Korčula et Lastovo, les perles du large comme Brusnik ou Svetac attirant les plaisanciers en quête d’aventure et d’adrénaline. La curiosité la plus importante du bassin de Vis se situe à seulement cinq miles de Komiža. La grotte bleue a été découverte par le baron Eugen Ransonnet en 1884 puis a été décrite par un journal viennois comme la plus belle décoration de Biševo. Nous pouvons dire qu’il a été modeste, la grotte bleue étant l’un des plus beaux phénomènes naturels croates qui est visité tous les ans par des dizaines de milliers de touristes. La couleur bleu mythique reste pour toujours ancrée dans leurs mémoires.

Outre les beautés naturelles, Vis est une destination fantastique pour son histoire agitée. Durant la seconde guerre mondiale, elle a d’abord fait office de base italienne, pour être ensuite conquise par les alliés qui ont construit un aéroport sur l’île. Ainsi une trentaine d’avions ont été retrouvés dans les fonds marins à proximité de Vis, principalement des bombardiers datant de la Seconde guerre mondiale ainsi que quelques chasseurs. À proximité de l’archipel de Vis, se situent trois magnifiques sites pour les plaisanciers passionnés de plongée. Avec l’assistance des agences locales de plongée, il est possible de découvrir tous les secrets de ces avions. Le premier est un bombardier B-17G qui a coulé le 6 novembre 1944 à 150 mètres du cap de Polivalo sur la côte sud de l’île, à la sortie de la magnifique baie de Rukavac. Bien qu’il s’agisse d’une plongée exigeante sur le plan technique, l’avion se situent à 72 m de profondeur. Il s’agit également d’une épave d’avion les plus précieuses de Croatie et du monde. Le puissant bombardier s’étend dans les profondeurs azures pratiquement intact ; il est même possible d’observer la cabine du pilote. En raison de la combinaison d’aventure et d’histoire, ce musée historique situé dans les fonds d’un magnifique archipel constitue une destination incontournable.

Zoran Jelača

Le second site se situe à l’est de l’île de Biševo et permet d’allier excursion dans la Grotte bleue (Modra špilja) et visite de l’épave du bombardier B-24 appelé « Lady Luck », abattu en 1944. La combinaison de la nature des fonds-marins, de la richesse des poissons et des vestiges de l’histoire constitue une expérience parfaite pour tous les sens.

Danijel Frka

Le troisième site de l’archipel de Vis dissimule également un bombardier B-24 appelé « Tulsamerican » qui a coulé aux alentours de l’île de Paržan. Selon les données des archives américaines, cet avion a réalisé 27 missions avec succès jusqu’à son accident survenu en décembre 1944.