Le Parc Maksimir, une oasis de paix

Le Parc Maksimir, une oasis de paix

L'une des plus populaires oasis vertes des zagrebois et des zagreboises est Maksimir, le plus grand parc de la ville, qui a fêté 220 ans de sa création. Le parc a été fondé à la fin du 18ème siècle dans une forêt dense centenaire, grâce à l'évêque et grand amoureux de la nature Maximilien Vrhovac, en l'honneur duquel le parc est nommé.

L'évêque de Zagreb a déclenché des travaux en 1787, sur le terrain de chasse des évêques de Zagreb, voulant aménager le parc en style classique français, avec des jardins floraux, des pavillons, des jardins de roses et des serres. Le parc partiellement aménagé a été officiellement ouvert au public en 1794. 
L'archevêque de Zagreb, le cardinal Juraj Haulik, le dernier créateur du parc, a abandonné l'idée du parc de style français et au début du 19ème siècle a aménagé Maksimir en un luxuriant parc-forêt naturel dans le style du parc romantique anglais. 

Sur une superficie de 316 hectares le parc est agrémenté de prés, de clairières, de chemins, de sentiers, de ruisseaux réglementés et de cinq lacs artificiels aménagés. On y a construit une porte d'entrée imposante, des pavillons, une résidence estivale d'évêque et un belvédère, des sculptures décoratives ont été instalées, des ensembles thématiques ont été plantés. 

L'un des symboles les plus reconnaissables du parc est le Belvédère, le bâtiment central construit dans une clairière en 1843, la même année où la construction du parc fut terminée et le parc ouvert aux citoyens de Zagreb. Le Belvédère est conçu comme une tour à deux étages entourée de deux terrasses où l'on peut boire un verre ou profiter de la vue sur le parc. 

En 1842, selon le modèle des villas modernes, la maison suisse a été construite, un édifice rustique en bois avec un rez de chaussée en pierre. Autrefois, c'était la maison du gardien, et aujourd'hui c'est un petit bistro. 

En 1925 le jardin zoologique et le monument- monticule „Mogila“ ont été construits pour commemorer les 1000 ans du royaume croate. „Mogila“ a été créé en rammenant de la terre des 155 hauts lieux culturels et politiques de la Croatie. 

La partie du parc la plus septentrionale est sauvage et là une épaisse forêt vierge s'étend. 

En 1948 le Parc Maksimir fut protégé du fait de la rareté naturelle et en 1964 il a été proclamé monument de l'architecture paysagère et bien culturel protégé. L'harmonie de ses prés ensoleillés, des arbres magnifiques, des étangs avec des cygnes blancs et de longues sentier et des pistes cyclables attirent les amateurs de la botanique et les observateurs d'oiseaux, et surtout des gens ordinaires, les promenneurs qui recherchent la paix et la détente de la vie quotidienne.

Aujourd'hui, le parc Maksimir est un endroit idéal où à cinq minutes du centre ville on peut s'éloigner du bruit de la ville et profiter des vacances et des loisirs. Le parc offre de nombreuses possibilités et activités à ses visiteurs comme les promenades au long des sentiers du parc, ou on peut y faire de la marche nordique, du vélo, du jogging, du canoë sur le Treće jezero (le troisième lac), et pour la récréation des petits il y a deux cours de récréation aménagés.

Le parc de Maksimir à Zagreb est comme le Bois de Boulogne à Paris, Tiergarten à Berlin ou Regents Park à Londres.